Sandra Le Courtois

Les piétons sont les grands oubliés du système routier. On parlent beaucoup de développement durable, de favoriser les déplacements actifs, de diminuer la dépendance à l'automobile. Mais on oublie que pour inciter les gens à marcher et à utiliser la marche comme moyen de transport utilitaire, il faut qu'ils se sentent en sécurité de le faire. Je trouve qu'on fait trop souvent peser sur les épaules du piéton la responsabilité de sa sécurité et des accidents: A-t-il traversé au bon endroit? La lumière était-elle verte? Avait-il priorité? Était-il visible? À mon avis, on ne questionne pas assez les aménagements inadéquats qui peuvent parfois constituer une entrave à la sécurité des piétons.

Sandra Le Courtois - Montréal

Membre du conseil d'administration de Piétons Québec

Notre entrevue avec Sandra

POURQUOI CETTE IMPLICATION POUR PIÉTONS QUÉBEC?

Malgré le fait que je suis impliquée dans ma communauté et que je travaille pour que des améliorations soient apportées pour augmenter la sécurité des piétons à Gatineau, il y a des enjeux qui sont vécus par l'ensemble des piétons au Québec et qui demandent une mobilisation à l'échelle de la province. Il était temps que les piétons aient une voix pour les représenter au Québec!

QUELLE SERAIT POUR VOUS LA PLUS GRANDE VICTOIRE POUR LES PIÉTONS AU QUÉBEC?

Que les besoins des piétons soient mieux pris en considération dans le Code de la sécurité routière et que les règlements qui y sont déjà soient appliqués. Par exemple, c'est connu que la majorité des automobilistes québécois ne s'arrêtent pas aux passages piétonniers alors que le CSR est très clair à l'effet qu'ils doivent céder le passage aux piétons qui s'y engagent

QUEL EST VOTRE ENDROIT FAVORI OÙ MARCHER?

Quand je suis en voyage, si on me dit que pour aller à un endroit c'est 30 minutes de marche ou 5 minutes de taxi, je choisirai toujours la marche! Je trouve que c'est un magnifique moyen de découvrir une ville et d'en prendre le poul. Mais plus près de chez moi, j'aime beaucoup marcher dans mon quartier, le quartier Lac-des-fées à Gatineau, particulièrement au printemps lorsqu'après l'hiver de grisaille les arbres se mettent au vert et les fleurs se montrent le bout du nez, ça sent si bon!