Vincianne Falkner

Il faut poursuivre le travail de mise en place d'environnements favorables à la marche

Vincianne Falkner - Montréal

Campagne Tous Piétons! 2016

Notre rencontre avec Vincianne

En quelques lignes, dites-nous qui vous êtes? 

Vincianne Falkner, coordonnatrice vivant à Montréal.

Pourquoi vous marchez?

Parce que c'est gratuit, je respire, je prends des chemins toujours différents, je découvre de nouvelles choses tout le temps.

Quel est votre endroit favori où marcher?

Dans l'absolu, au bord de mer et dans la vie de tous les jours, sur St-Laurent de bas en haut pour voir la différence entre tous les quartiers.

Quels sont les plus grands enjeux/difficultés vécus par les piétons dans votre ville (ou au Québec en général)?

Le respect des automobilites mais aussi la sécurisation des lieux en travaux.

Selon vous, qu'est-ce qui serait à améliorer pour que les gens marchent davantage?

Il faut poursuivre le travail de mise en place d'environnements favorables à la marche : des trottoirs sécuritaires, des rues piétonnes mais aussi des projets comme Trottibus qui accompagnent les enfants à pied à l'école le matin.

Quelle serait pour vous la plus grande victoire pour les piétons au Québec?

Aménagement de passerelles pour traverser les voies ferrées du CN dans le Mile-end, un dossier qui s'éternise devant l'indifférence du CN.