Jeanne Robin

L'échelle du piéton, c'est l'échelle de l'humain, qu'il soit grand ou petit, jeune ou vieux, en pleine forme ou un peu ralenti. Aménager la ville pour les piétons, c'est l'aménager pour le plaisir et la sécurité de tous. Je revendique le droit d'être une piétonne pressée, étourdie, poète, joyeuse ou perdue dans mes pensées, et que ce soit possible sans danger.

Jeanne Robin - Montréal

Membre du conseil d'administration de Piétons Québec

Notre entrevue avec Jeanne

Pourquoi vous vous impliquez pour Piétons Québec?

Pour faire partie du changement! Pour sentir qu'on est ensemble pour améliorer les choses, pas à pas, partout au Québec, qu'on ne lâchera pas et qu'on ne se lâchera pas. 

Quelle serait pour vous la plus grande victoire pour les piétons au Québec?

Que nous soyons davantage de piétons à temps (presque) plein. Que n'importe quel parent puisse dire sereinement à son enfant "Bien sûr que tu peux aller tout seul chez ton amie!". Que mon optométriste ne me propose plus d'étamper mon coupon de stationnement, mais m'offre plutôt un billet de bus pour le retour (le transport en commun, c'est un lift pour les piétons!). 

Quel est votre endroit favori où marcher?

Dans les rues de mes quartiers, là où je vais magasiner, vers chez mes amis. Partout où il y a des trottoirs et de l'animation (et des Pokémon!), des bancs, des arbres et d'autres piétons.